Procédure de qualification

Procédure de qualification, partie scolaire

Elle a lieu à la fin de la 3ème année d’apprentissage et comprend pour la MP:

  • première langue nationale (français) : examen (écrit et oral) 50 %, notes scolaires 50 %
  • deuxième langue nationale (allemand) : examen (écrit et oral) 50 %, notes scolaires 50 %
  • troisième langue (anglais) : examen (écrit et oral) 50 %, notes scolaires 50 %
  • mathématiques : examen écrit 50 %, notes scolaires 50 %
  • finance et comptabilité : examen écrit 50 %, notes scolaires 50 %
  • économie et droit : examen écrit 50%, notes scolaires 50 %
  • histoire et institutions politiques : notes scolaires 100 %
  • technique et environnement : notes scolaires 100 %
  • TI : TIB notes scolaires 50 % et TIP 50 %

et pour le CFC :

  • travaux de projets : la note de branche est composée à parts égales des notes du domaine « approfondir et relier » et du travail autonome
  • information, communication, administration : examen écrit (fin de 2ème année) 50 %, notes scolaires (1ère et 2ème année) 50 %

La procédure de qualification sur la formation scolaire est réussie si toutes les conditions suivantes sont remplies :

  • la moyenne est égale ou supérieure à 4,0 et
  • il n’a pas été décerné plus de deux notes inférieures à 4,0 et
  • la somme des écarts à 4,0 des notes insuffisantes ne dépasse pas deux unités.

Procédure de qualification, partie entreprise

Elle se compose des éléments suivants :

  • pratique professionnelle examen écrit (pondération ¼)
  • pratique professionnelle examen oral (pondération ¼)
  • situation de travail et d’apprentissage (6 STA) et unités de formation ou contrôles de compétences (2 UF ou 2 CC-CI) (pondération ½)

L’examen est considéré comme réussi si :

  • la note finale est supérieure ou égale à 4.0 et
  • pas plus d’une note de branche est insuffisante et
  • aucune note de branche n’est inférieure à 3.0.

Certificat

En cas de réussite (formation scolaire -selon critères CFC et selon critères MP- ET formation en entreprise), la personne en formation obtient le certificat fédéral de maturité professionnelle fédérale ainsi que le certificat fédéral de capacité (CFC) et est autorisée à porter le titre légalement protégé d’employé de commerce CFC.

Organisation

Ces examens sont de la responsabilité du Service de la formation professionnelle (SFP), notamment la communication des résultats. L'organisation et la convocation sont déléguées à l'Ecole professionnelle.

Autres