Mesures de compensation des désavantages pour personnes handicapées

Si l’on ne tient pas compte de leurs besoins particuliers, les personnes handicapées peuvent être victimes d’inégalités durant leur formation. En choisissant une profession, la personne doit pouvoir faire valoir ses points forts sans être pénalisée outre mesure par ses points faibles. Les procédures établiées s’applique à toutes les formations et procédures de qualification qui relèvent de la formation professionnelle initiale (maturité professionnelle comprise). Ces mesures concernent principalement des handicaps tels que dyslexie, dyscalculie, troubles du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H) et/ou autres déficits (malvoyance, surdité partielle et autres).

La compensation des désavantages pourra être octroyée dans la mesure où le type d’handicap n’empêche pas d’exercer la profession ou n’en altère pas l’exercice de manière déterminante. Un déficit de connaissances dans la branche concernée ou dans la langue d’enseignement ne donne droit à aucune compensation.

Si une mesure d’appui semble nécessaire, il incombe à la personne en formation et à ses représentants légaux d’engager les démarches nécessaires auprès de l’école professionnelle ou/et du centre de formation CIE, tout en ayant préalablement informé l’entreprise formatrice. Il s’agira précisément de remplir le formulaire « Demande de compensation des désavantages durant l’apprentissage ».  Une demande supplémentaire est à remplir par la personne en formation dans le cadre des procédures de qualification.

Liens formulaire :